00%

En prison, comment un détenu peut-il respecter les règles alimentaires imposées par sa religion ?

En prison, les détenus peuvent, sous réserve que cela ne gêne pas le bon fonctionnement du service public pénitentiaire, bénéficier de repas sans porc ou de repas végétariens, ou de repas adaptés au moment des grandes fêtes religieuses. Ces repas sont fournis par la prison. Ils peuvent également, sous réserve de respecter des normes d’hygiène, faire apporter de la nourriture confessionnelle par leur famille, ou encore acheter cette nourriture confessionnelle par l’intermédiaire de la « cantine »*. La justice considère donc qu’il existe un bon équilibre entre le respect des droits des prisonniers en matière religieuse et les contraintes du service public pénitentiaire. * En prison, la cantine désigne la possibilité pour un détenu d'acheter des produits de la vie courante (nourriture, cigarettes, timbres et enveloppes, produits d'hygiène, journaux, etc. Les produits de cantine doivent être distingués des services fournis gratuitement par l'administration pénitentiaire.