00%

Ma mère peut-elle prier sur son lieu de travail ou organiser un déjeuner spécial pour une fête religieuse ?

Pendant les heures de travail, une salariée est tenue d’exécuter le travail pour lequel elle a été embauchée. L’employeur peut donc exiger qu’elle s’y consacre pleinement. Ta mère peut prier pendant son temps de pause, si cela ne perturbe pas l’organisation du travail ou la bonne marche de l’entreprise. Si elle le fait pendant son temps de travail ou que cela gêne l’exécution du travail de ses collègues, une interdiction sera justifiée. Les entreprises privées peuvent décider d’octroyer une salle accessible à tous dans laquelle des salariés pourraient prier ou se recueillir. Toutefois elles n’ont aucune obligation à le faire. Il est possible d’organiser un moment de partage dans l’entreprise pour fêter Noël ou l’Aïd El Kebir par exemple, si l’employeur en est d’accord. Cependant, cet événement ne doit pas exclure certains salariés. Tous doivent y être conviés et chacun doit pouvoir y participer s’il le souhaite, sans discrimination.

Et dans les services publics ?

Dans les services publics, les prières pourraient nuire à la neutralité des lieux et ne sont donc pas autorisées sur les lieux et le temps de travail. « Le fait pour un agent public de manifester ses convictions religieuses dans l’exercice de ses fonctions constitue un manquement à ses obligations ». Charte de la laïcité dans les services publics

En savoir plus