00%

A-t-on le droit de parler de religions avec les copains ? Et avec les professeurs ?

Oui. Si dans l’école les élève sont tenus de respecter une certaine discrétion et ne doivent pas manifester leur conviction religieuse par des signes distinctifs ostensibles, rien ne vous empêche de discuter entre vous de religion, d’expliquer quelles sont vos croyances, vos pratiques religieuses, de débattre de l’existence ou de la non existence de Dieu. À condition de respecter les croyances et les idées de chacun, de ne pas faire de prosélytisme, et en veillant à ce que le débat ne vire pas au conflit.

Et mes parents, ont-ils le droit d’en parler à leur travail ?

De façon générale, un employeur, public ou privé, ne peut pas interdire toute conversation personnelle quel qu’en soit le thème, même religieux. Mais si la nature, les modalités et les circonstances de ces échanges provoquent un trouble dans l’entreprise, alors ils peuvent être interdits. Par exemple, si un salarié, au nom de ses convictions religieuses, adresse de manière répétée et insistante des remarques à ses collègues de travail sur leur comportement, leur tenue, leur vie personnelle, alors l’employeur peut lui demander de mettre un terme à ces agissements et le sanctionner si nécessaire. Tout prosélytisme peut être interdit.

En savoir plus