00%

Ma mère peut-elle demander à être soignée à l’hôpital par un praticien de sa religion ?

Non. Dans les établissements publics de santé et les établissements privés participant au service public hospitalier, le malade peut, uniquement en dehors des cas d’urgence, choisir librement son médecin et son établissement de santé. Mais ce choix ne doit pas entraver la bonne organisation du service. Par exemple, le choix du médecin ne peut aller à l’encontre du tour de garde des médecins ou de l’organisation des consultations. Ce choix ne doit pas non plus perturber la délivrance des soins, compromettre les exigences sanitaires, ni créer de désordres. Le patient ne peut pas non plus demander à un médecin quelle est sa religion, et il ne peut pas refuser d’être soigné par un médecin à cause de la religion (vraie ou supposée) de ce dernier : cela serait de la discrimination, et c’est interdit par la loi. Le droit de choisir son praticien ne s’applique pas en situation d’urgence.