00%

Il y a une crèche de Noël à la mairie de ma ville. La crèche, c’est la religion catholique. Est-ce autorisé ?

Selon la loi de séparation des Églises (des organisations religieuses) et de l’État, il est interdit d'apposer des signes ou emblèmes religieux sur les monuments et bâtiments publics. Cette neutralité des lieux publics s’applique également à la question des crèches de Noël dans l’espace public. Mais la loi laisse une large marge d’appréciation dans la désignation des crèches comme emblème religieux, ou non. Il faut distinguer les bâtiments publics des autres emplacements publics. Dans l’enceinte des bâtiments publics, sièges d’une collectivité publique ou d’un service public (la mairie par exemple), l’installation d’une crèche n’est en principe pas conforme au principe de neutralité, sauf si des circonstances particulières permettent de lui reconnaître un caractère culturel (la tradition des santons provençaux dans le Sud-est de la France par exemple), artistique (comme le tableau d’un peintre célèbre) ou festif. Dans les autres emplacements publics, en raison du caractère festif des installations des fêtes de fin d’année, l’installation d’une crèche n’est pas une atteinte au principe de neutralité, sauf si elle constitue un acte de prosélytisme ou de revendication d’une opinion religieuse. (Cf. décision du Conseil d’Etat du 9 novembre 2016) m.

En savoir plus